Reconversion du couvent de Deschambault en un lieu cultuel et communautaire

Détails du projet

Organisme: Municipalité de Deschambault-Grondines

Territoire visé: Deschambault-Grondines

Montant accordé par le fonds:

500 000 $ (100 000 $/année) sur un projet estimé à 2 500 000 $ (20 % d’investissement du Fonds)

2015-2016 :    200 000.00 $

2017 :             100 000.00 $

2018 :             100 000.00 $

2019 :             100 000.00 $

Récurrence du projet : 5 ans

Piste d’action du forum:

Préserver et mettre en valeur des infrastructures à caractère patrimonial et identitaire

Enjeu de la politique: Identité territoriale et culturelle

Stratégie de la politique: Sauvegarder et transmettre le patrimoine

Liens:

Site Web

Mise en contexte et description du projet:

En 1994, la Municipalité de Deschambault-Grondines fait l’acquisition de l’ancien couvent des Sœurs de la Charité  de  Québec  situé  sur  son  territoire.  Suite  à  cette  acquisition,  la  Municipalité  confie  un  mandat  à l’Association du patrimoine de Deschambault afin de procéder à l’évaluation des besoins des organismes

qui pourraient être logés dans l’édifice (École de musique Denys Arcand, Centre d’archives régional de Portneuf,  bibliothèque  du  Bord  de  l’eau,  fabrique  de  Deschambault,  etc.).  En  2009,  suite  à  la citation de l’édifice en vertu de la Loi sur les biens culturels du Québec, la Municipalité donne un mandat  à  la  firme  d’architectes  ONICO  afin  de  connaître  l’état  du  bâtiment,  mais  aussi  les diverses méthodes de restauration d’un tel édifice. Le rapport projette des coûts de réfection de l’ordre de 7 millions de dollars.

Le principal objectif du projet est la conservation d’un édifice à caractère patrimonial qui abrite les bureaux de la fabrique Saint-Joseph de Deschambault, la bibliothèque municipale du Bord de l’eau (qui comprend un accès public à Internet) et l’école  de  musique  Denys  Arcand  (qui  est  la  seule  école  de  musique  accréditée  par  le Ministère de la Culture et des Communications dans la région de Portneuf). De plus, ce projet offrira de nouveaux locaux pour d’autres organismes qui œuvrent auprès de la population.